Opération Succès

Laissez les critiques glisser sur vous comme les gouttes d'eau sur le plumage d'un canard

Réflexion
24 Janvier 2013
0

Il n'est jamais vraiment plaisant de recevoir des critiques.

Parmi elles, il y a :

1 - Les critiques constructives
2 - Les critiques négatives

Pour le premier type de critiques, il suffit de rester ouvert, à l'écoute. Même s'il n'est pas toujours facile de les accepter sur le moment, elles vous font avancer et permettent d'avoir un regard plus objectif sur vous-même ou sur ce que vous faites. Ce sont des critiques positives qui peuvent être faites par un professeur, un mentor, un ami en qui vous avez confiance, etc.

Elles vous aideront à sortir la tête du guidon et à rectifier le tir si vous le devez. Parfois même, elles vous sauveront, ou vous conduiront vers le succès. En tous les cas, débarrassez-vous de la susceptibilité autant que vous le pouvez... car c'est une fausse amie et elle vous rendra toujours malheureux.

Le deuxième type de critiques quant à lui, ne sert à rien. En général, celles-ci ne sont émises que pour vous tester ou vous désarçonner. Elles proviennent soit de personnes jalouses, soit de personnes qui ont un malin plaisir à détruire. En général, les deux sont reliés, car une personne qui est bien avec elle-même ne dénigre jamais.

Il peut y avoir aussi ce que j'appelle les critiques maladroites : certaines personnes, dans leur bonne foi, fidèles à leur vision des choses, vous tiennent des propos qui peuvent parfois aller trop loin et ne se rendent pas compte de l'impact que leurs paroles peuvent avoir.

Dans tous les cas, mettez en application le 2e accord toltèque, "Quoi qu'il arrive, n'en faites pas une affaire personnelle". Et pour les critiques purement méchantes qui n'ont aucun sens, laissez-les glisser sur vous comme les gouttes d'eau sur le plumage d'un canard. Ne donnez pas de réponses et ne réagissez pas. Sinon vous leur donnez vie et vous créez ce dont vous ne vouliez surtout pas !

Même chose pour les insultes. Les insultes n'ont aucune réalité, à moins que vous ne décidiez de le leur donner vous-même. Le lanceur ne se rend pas compte que c'est à lui-même qu'il destine ses propres insultes.

Pourquoi devriez-vous prendre ce qui ne vous appartient pas ?

Connaissez-vous l'histoire du Grand Samouraï qui vivait près de Tokyo ?

Près de Tokyo vivait un grand samouraï, déjà âgé, qui se consacrait
désormais à enseigner le bouddhisme Zen aux jeunes. Malgré son âge,
on murmurait qu'il était encore capable d'affronter n'importe quel
adversaire.

Un jour arriva un guerrier réputé pour son manque total de
scrupules. Il était célèbre pour sa technique de provocation : il
attendait que son adversaire fasse le premier mouvement et, doué
d'une intelligence rare pour profiter des erreurs commises, il
contre-attaquait avec la rapidité de l'éclair.

Ce jeune et impatient guerrier n'avait jamais perdu un combat.
Comme il connaissait la réputation du samouraï, il était venu pour
le vaincre et accroître sa gloire.

Tous les étudiants étaient opposés à cette idée, mais le vieux
Maître accepta le défi.

Il se réunirent tous sur une place de la ville et le jeune guerrier
commença à insulter le vieux Maître. Il lui lança des pierres, lui
cracha au visage, cria toutes les offenses connues - y compris à
ses ancêtres.

Pendant des heures, il fit tout pour le provoquer, mais le vieux
resta impassible. A la tombée de la nuit, se sentant épuisé et
humilié, l'impétueux guerrier se retira.

Dépités d'avoir vu le Maître accepter autant d'insultes et de
provocations, les élèves questionnèrent le Maître :

- Comment avez-vous pu supporter une telle indignité ? Pourquoi ne
vous êtes-vous pas servi de votre épée, même sachant que vous
alliez perdre le combat, au lieu d'exhiber votre lâcheté devant
nous tous ?

- Si quelqu'un vous tend un cadeau et que vous ne l'acceptez pas, à
qui appartient le cadeau ? Demanda le samouraï.

- A celui qui a essayé de le donner, répondit un des disciples.

- Cela vaut aussi pour l'envie, la rage et les insultes, dit le
Maître. Lorsqu'elles ne sont pas acceptées, elles appartiennent
toujours à celui qui les porte dans son coeur.

A propos de l'auteur

Fabrice Béal

Fabrice Béal


Passionné par le potentiel humain depuis mon plus jeune âge, je partage avec vous mes expériences, mes idées, mes trouvailles, mes réflexions au sujet de tout ce qui peut rendre la vie plus facile, plus heureuse, plus joyeuse, plus simple et plus fun.

Commentaires

@

Ces articles peuvent vous intéresser

Soyons comme Saint-Thomas, voyons pour croire !

C'est vrai qu'il est bon de préparer le terrain et qu'une bonne séance de préparation mentale nous aide beaucoup à obtenir le résultat que l'on souha...

Lire la suite

Pourquoi le 21 décembre 2012 ne sera ni la fin du monde ni l'avènement du paradis sur Terre

Cet article s'inscrit dans le thème de notre opération lancée le 5 décembre, à laquelle vous pouvez participer en suivant ce lien. Comme Amanda le disa...

Lire la suite

Montrer du doigt peut tuer !

Oui montrer du doigt peut tuer et je vous explique pourquoi : Il y a quelques jours, j’ai bien failli conclure qu’un de mes clients était malhonnête. En effet, tout laissait c...

Lire la suite

Le mal du siècle : le trop penser

On vous a sans doute répété des centaines de fois à l'école que ce qui comptait le plus, c'était d'en avoir plein la tête : quelqu'un d&...

Lire la suite

Le chemin vers la liberté

Depuis les évènements qui sont survenus à Paris, j’ai décidé de prendre un engagement. Vous pouvez prendre le même, maintenant, c’est juste un choi...

Lire la suite

4 clés pour reprendre confiance en soi

Le manque de confiance en soi a de multiples origines, traumatismes d'enfance, échec ou sentiments d'échec, licenciement, rupture, sensibilité personnelle, etc... Il exist...

Lire la suite

La formule de la confiance en soi

1. Je sais que je suis capable d’atteindre l’objectif que je me suis fixé dans la vie. Par conséquent, j’exige de moi une action inlassable et continue qui mène ...

Lire la suite

Comment se débarrasser de ses complexes

Afin de rester dans une énergie positive, vous devez d’une manière ou d’une autre vous débarrasser de vos complexes. Dans la langue courante, le complexe fait allusion...

Lire la suite

Pourquoi vous devriez vous fixer des objectifs presque impossible à réaliser

N’ayez pas peur de viser la lune. Pourquoi ? Parce qu’il est bien plus facile de se motiver pour de grands objectifs que pour de petits. Parce que l’énergie que vous allez d&e...

Lire la suite

Comment rester motivé pendant 365 jours : le programme complet

Et voilà ! Le premier mois de la nouvelle année se termine déjà. C’est également un très bon moment pour faire un premier bilan pour savoir si vous avez...

Lire la suite