Opération Succès

Le mal du siècle : le trop penser

Réflexion
28 Février 2013
0

On vous a sans doute répété des centaines de fois à l'école que ce qui comptait le plus, c'était d'en avoir plein la tête : quelqu'un d'intelligent accumule des connaissances, réfléchit, pense. Il doit même penser beaucoup ! Mais, cela ne vous a jamais interpellé ? Cette fameuse parabole qui figure dans le nouveau testament : « Heureux sont les simples d'esprit car le royaume des cieux leur appartient » ?

En gros, la société nous conseille quelque chose et la bible nous dit exactement de faire le contraire.

Qui faut-il croire ?

Eh bien, tout compte fait, mon expérience m'a révélé ceci :

Trop réfléchir tue votre spontanéité, enterre votre naturel, anesthésie votre créativité. Ne compter que sur des compétences intellectuelles vous éloigne des choses simples, élémentaires et vous rend orgueilleux.

« Je sais, je connais, je détiens le savoir ». Oui sauf que... au moment où vous dites « je sais », vous vous fermez complètement à la nouveauté, vous ne créez plus, vous faites tourner un logiciel en boucle dans votre cerveau tout le reste de votre vie. Si Microsoft avait fait la même chose dans les années 90 avec ses versions boguées de Windows, il y a bien longtemps que le navire aurait coulé...

Le « Je pense donc je suis » de Descartes est dépassé lui aussi, car nous pouvons être sans penser. Les deux ne sont pas reliés, car si je vous dis d'arrêter de penser 10 secondes, vous serez d'accord avec moi que vous continuez d'être conscient, peut-être même plus... Vous ne cessez pas d'exister pour autant. Or il y a cette croyance enracinée dans l'inconscient collectif que penser est absolument vital, que « si j'arrête de penser je meurs ». Cela nous fait également supposer que tout s'arrête le jour de notre mort, puisque la pensée définirait notre identité et ne serait qu'une impulsion électrique qui aurait lieu dans le cerveau. Nous ne serions que des machines à générer des effets chimiques en série, à commencer par nos émotions... Un peu tristounet comme analyse, non ? Pas très fantaisiste... Regardez ici ce qu'en pense le docteur Charbonier.

La pensée ne devrait faire que prendre sa place, mais pas plus. C'est seulement un outil.

Or si nous regardons à l'heure d'aujourd'hui ce dont les gens souffrent le plus, c'est de l'anxiété et du manque de confiance. Les deux vont de pair et c'est ce qui pollue leur existence. Et d'où provient l'anxiété ? Du fait de trop penser, de trop faire de projections mentales, d'imaginer des choses qui n'ont pas lieu d'être et de ne pas assez passer à l'action. L'action est ce qui vous délivre de l'anxiété chronique. Faire ce qui vous fait peur vous fait changer vos croyances, une par une.

Vivre uniquement dans sa tête rend fou.

Vous voyez parfois de ces personnes qui parlent tout haut dans la rue. Quand nous les voyons en train de sortir toutes sortes de propos incohérents bout à bout, nous nous disons qu'ils sont fous. Pourtant... la grande majorité d'entre nous faisons exactement la même chose à longueur de temps, la différence étant que nous ne l'exprimons pas à voix haute.

Le "trop penser" est un handicap. A force de nous avoir répété qu'il fallait en avoir plein la tête, nous avons oublié de vivre. Comme je le disais dans un de mes précédents articles, les enfants n'ont pas ce problème. Ce qui compte pour eux, c'est de s'amuser, de se sentir le mieux possible à chaque instant. Ils ne s'occupent pas de savoir s'ils feront bonne impression. Ils sont, tout simplement. Il joue à un jeu, puis ils passent à un autre en oubliant le précédent aussi vite... La vie ne procède-t-elle pas de la même manière ? Elle joue avec les formes, puis elle les oublie aussi vite...

A propos de l'auteur

Fabrice Béal

Fabrice Béal


Passionné par le potentiel humain depuis mon plus jeune âge, je partage avec vous mes expériences, mes idées, mes trouvailles, mes réflexions au sujet de tout ce qui peut rendre la vie plus facile, plus heureuse, plus joyeuse, plus simple et plus fun.

Commentaires

@

Ces articles peuvent vous intéresser

Le chemin vers la liberté

Depuis les évènements qui sont survenus à Paris, j’ai décidé de prendre un engagement. Vous pouvez prendre le même, maintenant, c’est juste un choi...

Lire la suite

Montrer du doigt peut tuer !

Oui montrer du doigt peut tuer et je vous explique pourquoi : Il y a quelques jours, j’ai bien failli conclure qu’un de mes clients était malhonnête. En effet, tout laissait c...

Lire la suite

Laissez les critiques glisser sur vous comme les gouttes d'eau sur le plumage d'un canard

Il n'est jamais vraiment plaisant de recevoir des critiques. Parmi elles, il y a : 1 - Les critiques constructives 2 - Les critiques négatives Pour le premier type de critiques, il suffit d...

Lire la suite

Pourquoi le 21 décembre 2012 ne sera ni la fin du monde ni l'avènement du paradis sur Terre

Cet article s'inscrit dans le thème de notre opération lancée le 5 décembre, à laquelle vous pouvez participer en suivant ce lien. Comme Amanda le disa...

Lire la suite

Soyons comme Saint-Thomas, voyons pour croire !

C'est vrai qu'il est bon de préparer le terrain et qu'une bonne séance de préparation mentale nous aide beaucoup à obtenir le résultat que l'on souha...

Lire la suite

Le remède naturel contre la prise de tête

Regardez comment grâce à cette prise de conscience, vous pouvez arrêter de vous fabriquer sans cesse de faux problèmes. Voyez comment le mental fonctionne pour vous lib&eacut...

Lire la suite

Comment elle est passée d’une dépression intense à la joie totale

C’est difficile à croire. Pourtant cette femme rayonnante a passé près de 10 années de sa vie en grande dépression. Puis un jour, tout a basculé…...

Lire la suite

Se sentir mieux en disant : Rien à foutre !

Dire « Rien à foutre » fait du bien. Cesser de lutter et faire enfin ce que vous voulez, passer outre ce que l’on vous dit et suivre votre chemin, cela fait vraiment...

Lire la suite

Simplifier sa vie pour devenir plus libre

Peut-on faire autrement qu'entasser pour se sentir en sécurité ? Est-il possible d'arrêter de reproduire les vieux schémas d'après-guerre transmis par la ...

Lire la suite